Ekaterina Lvovna Konstantinovskaya dit Catherine Barjansky, Boch frères Kéramis 1934
Catégorie
Accueil
Ekaterina Lvovna Konstantinovskaya dit Catherine Barjansky, Boch frères Kéramis 1934
0,00 € - US$ 0.00 - £ 0.00
XXe

Année : 1934

Manufacture : Boch Frères Kéramis à La Louvière

Designer : Ekaterina Lvovna Konstantinovskaya dit Catherine Barjansky

Technique : Faïence coulée et polie

Origine : La Louvière / Belgique

Provenance : Manufacture Royal Boch S.A / Royal Boch earthenware factory - Belgium

Etat : Très bien

Documents : Certificat d'autenticité

Description :

Ekaterina Lvovna Konstantinovskaya dit Catherine Barjansky, Boch frères Kéramis 1934.

(Odessa, ex Grand Empire de Russie, actuellement Ukraine / 1890 – Etats Unis / New-York le 8 février 1965)

Екатерина Львовна Константиновской называется Екатерина Barjansky. Одесса 1890 - Нью-Йорк 1965.
Молодая женщина с традиционной одежды Русские

Sculpture art deco en biscuit, faïence fine non vernie, par Catherine Barjansky pour Boch Frère Kéramis à La Louvière en 1934.

Représentation d’une jeune femme en tenue traditionnelle Russe

Pièce de tirage d’essai en biscuit poli, non décoré, monogrammée en creux sur la galerie, CB pour Catherine Barjansky.

Epreuve du moule, Forme 1295, de l’Atelier de Fantaisies de Kéramis en 1934.

Ekaterina Lvovna Konstantinovskaja nait à Odessa en 1890. A vingt ans elle quitte les bords de la Mer Noire et se rends à Monaco pour y étudier la sculpture et quelques temps plus tard y faire la rencontre de son futur époux, le célèbre violoncelliste Alexandre Barjansky.

En 1914 arrivée à Paris, Ekaterina est présentée, par ses amis Alexandre Barjansky et l’écrivain Gabriele D'Annunzio à Ida Rubinstein qui lui fera connaitre le monde des collectionneurs d'Art et des galeries internationales.

1916 Catherine Barjansky expose à Rome lors de l’Exposition International d'Art de la "Sécession", à Vienne en 1923, Paris en 1925, Berlin en 1927 et Bruxelles jusqu'en 1939.

En 1918, Catherine Barjansky ouvre une école de sculpture à Rome où elle y enseigne avec brio ses propres méthodes. Quelques temps plus tard elle donnera également ses cours dans deux de ses autres écoles créées à Bruxelles et à New-York.

A Bruxelles, Catherine Barjansky enseigne le dessin et la sculpture à Sa Majesté la Reine Elisabeth de Belgique.
Dans un courrier de 1939 adressé à son amie l’écrivaine et collectionneuse d’Art, Olga Renais-Signorelli, elle se confie et se dit tenir (…3 cours à des groupes différents de son école et de donner 20 leçons par semaines…. que cet hiver, de 1939, j’ai aussi réalisé 28 grandes sculptures….)
Il est possible d’imaginer que certaines le furent pour l’Atelier de Fantaisies de chez Boch Frères Kéramis à La Louvière dont nous connaissons au moins quatre d’entre elles signées à l’encre ou monogrammées en creux sur la terrasse.

Catherine Barjansky s’éteint le 8 février 1965 dans son appartement du 204 Central Park South à New-York, U.S.A

Quelques de personnes célèbres sculptés par Catherine Barjansky : De l’écrivain Arthur Schnitzler, Sigmund Freud, Albert Einstein, Sinclair Lewis, Colette, La marquise Luisa Adèle Rosa Maria Casati-von Amann, Le Roi Albert Ier et la Reine Elisabeth de Belgique.
La Reine Elisabeth de Belgique réalisa un buste en bronze de Catherine Barjansky, qui fut coulé par la Compagnie des Bronzes de Bruxelles en 1954 et un exemplaire fut retiré 1966 pour figurer au Middelheimpark d'Anvers.
Quantité disponible : 1 pièce(s)


Caractéristiques :

Largeur : 17,00 cm - 6.693 inch

Hauteur : 36,00 cm - 14.173 inch

Poids : 1,62 kg - 3.639 lbs